Dans le vent les cendres

mimire

Ne laisse jamais personne te voler les moments précieux de ton existence car ils n’appartiennent qu’à toi.                                                                                                                    Ces moments entiers ces moments vrais que tu as créés, voulus, souhaités, vécus, imaginés, embrassés, savourés, ces instants plein de la vie si belle, personne entends-tu personne ne pourra te les prendre, car ils n’appartiennent qu’à toi.
C’était il y a un an …je me souviens…je fais l’effort d’oublier ma peine comme tu l’avais souhaité.
C’était il y a un an déjà un an à peine….
La terrible nouvelle venait de tomber…juste un mail … le temps s’est figé, les pianos se sont tus, les oiseaux aussi.
Il ne restait plus déjà que les cendres du brasier qui dansent encore certains soirs sous la lune virevoltant dans une pale clarté.
Il ne restait plus que des cendres, me laissant dans l’obscurité
Avec pour seuls repères ta voix tes mots tes notes et tes pensées, tes portées et tes rires et tout ce que tu m’as donné…

à toi poète….. pour l’éternité

IsabelleCharlotte

photo : Mimireliton

This entry was posted in écriture, nature and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

One Response to Dans le vent les cendres

  1. mm says:

    La peine qui s’estompe……… un peu……… avec le temps……..Je pense à toi. Michèle (a&a)

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s